Test : Addiction au sucre. Avez-vous trop de sucre ou plutôt des glycémies instables ?


De nombreux patients me contactent car ils souhaitent arrêter de consommer des produits sucrés ou du pain mais n'y arrivent pas seuls.

Ils pensent manquer de volonté alors qu'en réalité, tant que les désordres du déséquilibre de la chimie de leur cerveau ou de leur glycémie ne sera pas réglé ils ne peuvent tout simplement pas y arriver.


Un rééquilibrage et une approche globale sont alors nécessaires pour que cette addiction au sucre puisse disparaitre en quelques jours.

Ce test de 15 questions dans la vidéo ci dessous vous permettra d'y voir plus clair.



Les glycémies instables = les montagnes russes du sucre


Lorsque vous consommez des glucides (un morceau de baguette blanche, un jus de fruit ou une glace), le sucre arrive brutalement dans votre sang. Le pancréas libère alors beaucoup d'insuline. Cette hormone permet au glucose (le sucre de votre sang) de rentrer dans vos cellules.

Cette baisse rapide de sucre sera alors interprétée comme un danger par votre corps qui va libérer au niveau de vos glandes surrénales, des hormones de stress (adrénaline et cortisol).

Cette baisse brutale entraine ensuite, ce que l'on appelle une hypoglycémie réactionnelle. Votre corps a peur de manquer, il vous réclame un carburant.


Si vos glycémies font les montagnes russes toute la journée et cela pendant plusieurs mois ou années, alors votre corps est en permanence soumis au stress.

Ce stress finit par vider vos glandes surrénales et d'autres hormones viennent prendre le relai en soutien (thyroïdienne, DHEA l'hormone de jeunesse, etc...).

Cette consommation de produits sucrés est donc littéralement épuisante et beaucoup de personnes se retrouvent alors fatiguées, déprimées et beaucoup plus fragiles face aux maladies.


Une carence en neurotransmetteurs = un signe d'une carence en graisses et protéines bien souvent


Une carence en protéines et/ou en acides gras essentiels (les belles graisses originelles de qualité) peuvent être la cause de cette addiction au sucre puisque ce sont les matières premières pour fabriquer nos messagers si précieux, les neurotransmetteurs (sérotonine pour la sérénité, dopamine pour l'énergie et l'envie ou mélatonine pour enfin être reposé).

Si vos neurones viennent à manquer de matières premières ils vont rechercher des substituts : sucre, alcool, tabac et autres drogues, sport à outrance, etc...


Pour pouvoir prendre en charge la cause du problème et non la conséquence. Réaliser une consultation pour faire un point sur l'origine de vos maux est alors une bonne idée pour y voir plus clair.

D'autres questionnaires nous aident à compléter ce travail d'investigation pour retrouver la pleine énergie et se sentir libéré des compulsions alimentaires.



20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout